• Mind Training • Mind Powers • Buddhismus • 5 Tibetans •

___________________________________________________________________

 

Cinq Rites Tibétains

 

texte rédigé par Joc Branko

Mai 1999

Please be advised that I'm not assuming any kind of responsibility for the acts of readers:

each exercice and visualization is done at your own risk.

 

The subjects here treated were not invented by myself:

I tried to summarize what I find important and to connect approaches apparently mutually exclusive.

 

Ces petits et simples exercices ne sont pas pour chacun, à moins que vous puissiez recevoir l’absurde idée que le vieillissement peut être renversé et que la santé soit l’état normal de l’homme. Si vous pensez que c'est impossible, continuer à lire serait une perte de temps. Si vous pouvez recevoir “l'impossible" dans votre prise, alors vous êtes dedans pour un vrai festin !

Les récentes découvertes ont détruit le mythe sur l'origine de ces exercices (ils ne sont pas du Tibet mais d'un occidental), mais quand même leur effets bénéfiques gardent un certain intérêt.

Naturellement, ceci n'est qu'un des beaucoup des moyens pour rellentir le viellissement et garder la santé. Per example des exercices mentaux.

 

Introduction

Pour des milliers d'années, les sciences médicales orientales ont enseigné que le corps humain est fait d’énergie intelligente, ordonnée de façon à former un organisme biologique. La physique moderne arrive à la même conclusion. Les cellules sont composées de molécules qui sont faites d’atomes. Un atome est pour 99,9999 % de l’espace vide et les particules subatomiques sont en réalité différentes vibrations  d’énergie. Ces vibrations ne sont pas casuelles et sans un sens : elles transportent des informations qui matérialisent l’énergie sous forme de divers atomes, tels que l’oxygène, le carbone,....

Dans les organismes vivants, l’information organise l’énergie sous différentes formes et détermine notre état de santé. Notre corps physique est seulement un niveau d’énergie. Nos peurs, joies, amours, haines et réflexions fournissent les informations qui forment des corps d’autres niveaux énergétiques. L’ensemble de ces corps nous l’appelons “aura”. Les différents corps (physique, émotionnel, mental,...) sont reliés par sept principaux centres d'énergie ou chakras (voir dessin à côté). Au niveau physique, ces centres correspondent aux sept glandes endocrines. La recherche médicale récente a découvert l'évidence que le fonctionnement de notre corps et esprit, mais aussi le processus de vieillissement, sont  réglés par les hormones.

Mais qui gère la production des hormones ? Nous et notre conscience.

Mis à part les exercices mentaux (méditation et autres), le fonctionnement des glandes hormonales peut être régulé par des simples exercices, les cinq rites tibétains. Ces exercices rééquilibrent la production d’hormones et garantissent  la santé,  la vitalité et une jeunesse, physique et psychique, durable.

Le vieillissement est la perte des informations qui organisent les flux d’énergie des corps. Nos actions, émotions, volontés et pensées peuvent ralentir ou bloquer les flux énergétiques. Les blocages d’énergie, tôt ou tard, se manifestent sous forme de maladies. La voie la plus rapide pour regagner la jeunesse, la santé, et la vitalité est de faire tourner normalement les centres d'énergie. Cela est le but des cinq rites tibétains.

Les cinq rites tibétains sont des exercices faciles, agréables et prennent peu de temps. Ces exercices agissent, par voie hormonale et de manière complètement naturelle, sur l’énergie globale de l’individu. Ce type de rééquilibre énergétique permet des améliorations difficiles, voire impossibles à obtenir autrement. Naturellement, les résultats qui se manifestent avec les semaines et les mois, se renforcent avec les années.

Accompagnés d’une alimentation saine et équilibrée, d’une hygiène physique et mentale, ils améliorent sensiblement la qualité et la durée de votre vie.

 

 

Faire pour croire.

 Les rites doivent être exécutés sans un trop grand effort. En fonction de l’âge et des conditions physiques des sujets, certaines rites ne pourront pas être accomplis du début. Nous pouvons commencer à faire ce que nous arrivons. En outre, les rites ne doivent pas être exécutés l’un après l’autre. Ces exercices sont tellement bienfaisants que, même incomplets et pas exécutés à la lettre, ils donneront des effets plus que positifs. L’amélioration certaine de nos conditions nous permettra de les exécuter de mieux en mieux et ainsi nous arriverons à accomplir même ceux qui nous semblaient impossibles.

Nous conseillions de ne pas dépasser 21 répétitions de chaque rite dans une séance. De plus, nous vous suggérons de commencer à faire chaque rite seulement trois fois par jour et d’augmenter lentement (de deux répétitions chaque semaine) le nombre des répétitions jusqu'à ce que vous n’atteigniez pas les pleins 21 fois par jour. Naturellement, vous êtes le meilleur juge des vos capacités et à vous de décider, en fonction de vos progrès, les augmentations à faire.

Le nombre des exécutions du premier rite peuvent servir de référence pour les autres. Des vertiges et des sensations bizarres apparaissent quand vous exagérez avec les répétitions. La nature et la force des transformations qui arrivent peuvent même justifier des pauses pendant quelque jour, afin de s’habituer aux nouvelles énergies.

Les rites peuvent être exécutés en tout moment de la journée, sauf qu’après les repas (jusqu’à environ 1 heure). En fonction de votre état, vous choisissez le moment idéal, mais cherchez de les exécuter toujours à la même heure. Une fois que vous les maîtrisés, on peut faire deux séances de rites par jour; une longue et l’autre plus courte.

L’exécution des rites, autre qu’aux adultes, est fortement conseillée aux jeunes et aux enfants.

 

1. Premier Rite tibétain

En pied, avec les bras ouverts horizontalement et les paumes vers le bas, il faut tourner autour de soi-même, en sens horaire, de gauche à droite, jusqu'à ce que vous deveniez légèrement étourdi.

Pour diminuer le vertige, faites ce que font les patineurs. Concentrez votre vision sur un seul point, droit devant vous. Comme vous commencez à tourner, continuez de tenir votre vision sur ce point aussi longtemps que possible. Par la suite, vous le quittez de votre champ visuel, de sorte que votre tête puisse tourner avec le reste de votre corps. Tournez vite la tête très et reprenez votre point dès que vous pouvez. Grâce à ce point de référence vous êtes moins désorienté et étourdi.Si vous avez envie de vous asseoir ou coucher pour diminuer l’étourdissement, faites-le !

  

2.   Deuxième Rite Tibétain

Couchez vous par terre, sur le dos. C’est conseillé de se coucher sur un tapis épais ou une couverture afin d'isoler le corps du plancher froid et dur.

Couché sur le dos, étendez entièrement vos bras le long des côtés, en plaçant les paumes de vos mains contre le plancher et en maintenant les doigts étroits ensemble. Puis, soulevez votre tête du plancher, en repliant le menton contre le coffre. Comme vous faites ceci, soulevez vos jambes, les genoux droits, dans une position verticale. Si possible, laissez les jambes s’étendre en arrière, au-dessus du corps, vers la tête, mais ne dépliez pas les genoux. Baissez lentement la tête et les jambes, aux genoux droits, au plancher. Permettez aux muscles de se détendre et répétez le rite. Avec chaque répétition, établissez un rythme de respiration. Inspirez profondément quand vous soulevez les jambes et la tête. Expirez entièrement quand vous les baissez. Entre les répétitions, alors que vous permettez à vos muscles de se détendre, continuez de respirer au même rythme. Plus votre respiration est profonde, mieux c’est. 

Si vous ne pouvez pas maintenir les genoux parfaitement droits, alors dépliez-les autant que nécessaires. Comme vous continuez à pratiquer le rite, tentez de les redresser autant que possible.

 

 

3. Troisième Rite tibétain----------- Ce rite devrait être exécuté juste après le rite numéro deux.

Mettez-vous à genoux sur le plancher avec le corps droit. Les mains doivent être placées contre le dos des muscles de la cuisse.

Inclinez la tête et le cou vers l'avant, en repliant le menton contre le coffre. Ensuite, pliez doucement la tête et le cou en arrière. En même temps, pliez en arrière et à arc votre épine dorsale.

Afin d’éviter des dommages au cou et à l'épine, tous ces mouvements devraient être faits lentement. Quand vous pliez le dos en arrière, attachez vos bras et mains contre les cuisses pour le support. Après le courbement, revenez doucement à la position initiale

Comme pendant le rite deux, vous devriez établir une respiration rythmique. Inspirez profondément quand vous vous pliez en arrière.


 

Expirez quand vous revenez à la position de départ. Une respiration profonde est la plus salutaire.

  

4.   Quatrième Rite tibétain

Asseyez-vous sur le plancher avec les jambes droites devant vous et vos pieds distants d’environ 30 centimètres. Avec l’épine dorsale droite, placez les paumes de vos mains sur le plancher à côté des fesses. Puis, pliez le menton en avant contre le coffre. Maintenant, inclinez doucement la tête en arrière. En même temps, soulevez votre corps de sorte que les genoux se déplient tandis que les bras restent droits. Le tronc du corps, horizontal au plancher, doit être aligné avec la partie supérieure des jambes. Les bras et la partie inférieure des jambes sont droits et perpendiculaires au sol. Puis, poussez le bassin en haut et tendez chaque muscle du corps. Enfin, quand vous revenez à la position initiale, détendez vos muscles et reposez-vous avant de répéter l'exercice.

 

Là encore, la respiration est importante. Inspirez profondément pendant que vous montez avec le corps vers le haut. Retenez l’air quand vous tendez les muscles. Expirez en descendant. Continuez à respirer au même rythme pendant le repos entre les répétitions.

 

5.   Cinquième Rite tibétain

Les bras droits soutient le tronc fléchit et les jambes restent parallèles au plancher. Seulement les paumes des mains et les doigts de pieds touchent le sol. Commencez, les bras perpendiculaires au sol et l'épine arquée, de sorte que le corps soit en position de fléchissement, mais ne touche pas le sol. Ensuite, en se dépliant aux hanches, portez le corps vers le haut en position d’un ' V ' inversé. Puis, en même temps, apportez le menton vers l'avant, en le repliant contre le coffre. Revenez à la position initiale et répétez le mouvement. Inspirez profondément en faisant la Ù et expirez en baissant le corps.

 


 

 

6.   Sixième Rite tibétain

Si vous voulez restaurer complètement la santé et l'aspect de la jeunesse, il y a un sixième rite que vous devez pratiquer. Pour tirer profit de ce sixième rite, il serait mieux de pratiquer un certain autolimitation très difficile en pratique : la renonciation à l’activité sexuelle.

Ce rite comporte la transmutation de l'énergie sexuelle de sorte qu'elle puisse être objet d’une utilisation plus élevée. Le sixième rite est seulement pour ceux qui se sentent sexuellement complet et ont un vrai désir de passer à différents buts. Pour la grande majorité de personnes, une vie de célibat n'est pas abordable et elles devraient simplement exécuter les cinq premiers rites.

Aucun homme ou femme ne devrait penser à tourner les énergies sexuelles vers le haut jusqu'à ce que lui ou elle ne soient pas disposés à laisser les besoins physiques derrière, en échange des récompenses bien supérieures.

Malgré ces anciennes instructions restrictives, les auteurs et experts modernes conseillent ce rite à tous ceux qui ressentent un désir sexuel mais ne peuvent ou ne veulent pas libérer l’énergie sexuelle par l’orgasme physique.

Avis: Veuillez comprendre que pour l'exécution du sixième rite, il est absolument nécessaire qu'un individu ressente le désir sexuel, autrement il n'y aurait rien à transmuter. Il devrait être pratiqué seulement quand vous sentez un excès d'énergie sexuelle et il y a un désir normal pour son expression.

Ainsi commençons...

En pieds, tenez-vous droit et laissez sortir lentement tout l'air de vos poumons. Comme vous faites ceci, pliez-vous en avant et mettez vos mains sur les genoux. Forcez la sortie de la dernière trace d'air, et puis, avec les poumons vides, revenez à la posture initiale. Placez vos mains sur vos hanches, et appuyez sur elles. Ceci soulèvera vos épaules. Comme vous faites ceci, tirer dedans l'abdomen autant que possible, et en même temps soulevez la poitrine (coffre).

Maintenant, tenez cette position aussi longtemps que possible. Quand vous êtes finalement forcés de remplir vos poumons vides, laissez entrer l'air par le nez. Quand les poumons sont pleins, expirez par la bouche et détendez vos bras, en les laissant s'arrêter naturellement sur vos côtés. Enfin, prenez plusieurs souffles profonds par la bouche ou le nez.

Ceci est une répétition complète du rite. Afin de réorienter l'énergie sexuelle, la plupart des personnes ont besoin d’environ trois répétitions.

 

___________________________________________________________________

 

Home | BOAT | Alternative | Professional | Sport & Triathlons | TRAVELS | London & UK